Rouge Toxic – Morgane Caussarieu

Rouge Toxic

Je m’appelle Faruk, et pour subsister, il me faut boire votre sang.

Je vivais tranquillement ma non-vie dans les bas-fonds de San Francisco, quand ce type a débarqué pour me confier une mission difficile à refuser.

Me voilà sur les bancs de Mission High School, à suivre comme une ombre Barbie, une orpheline aussi intrigante que réfractaire à mes charmes. Et croyez-moi, survivre dans la jungle du lycée, ce n’est pas de tout repos, même pour un vampire. Surtout pour un vampire…

Mais d’elle ou de moi, qui sera le plus toxique ?

Rouge Toxic est le premier tome d’une série écrite par la talentueuse autrice française Morgane Caussarieu et publiée dans la collection NAOS des éditions ActuSF. Premier tome ? Si des notes de bas de page renvoient certaines explications au roman Dans les Veines, paru en 2012 et que je n’ai pas lu, il semblerait que ce dernier soit plutôt un tome unique situé dans le même univers. N’hésitez pas à me le dire si je suis dans l’erreur.

Revenons en à Rouge Toxic, que je vous chronique pas mal de temps après l’avoir lu, mais bon j’ai terminé sa suite Rouge Venom et je l’ai encore plutôt bien en tête !

Un vampire au lycée, une jeune orpheline à protéger… Mouais, me direz-vous. Eh bien, vous avec tort de me dire « mouais » ! Ici, on est trèèès loin d’un Twilight ou de toute autre niaiserie lycéenne. Chez Morgane Caussarieu, les vampires sont éminemment dangereux. Pas toujours très sexy. Et ils ont la mémoire courte (littéralement). Chez Morgane Caussarieu toujours, le prédateur n’est pas forcément celui que l’on croit. Et la jeune fille qui doit prendre son médicament quotidiennement sous peine d’être en danger de mort n’est pas forcément aussi fragile qu’elle le semble à première vue.

Je me suis retrouvée face à un roman qui alterne entre les points de vue de Faruk et Barbie, autour de la métamorphose d’une jeune fille plongée un peu trop vite dans l’âge adulte par une succession d’horreurs qui s’enchaînent à une vitesse insoutenable et durant la lecture duquel il vaut mieux avoir les tripes bien accrochées tant celles-ci tendent à être exposées en plein air (oui, vous avez le droit de respirer suite à cette longue phrase presque dénuée de ponctuation).

Après un début qui pose rapidement son contexte et qui nous présente la vie quotidienne des deux personnages principaux au lycée de Mission High School, les événements se succèdent très vite, pas le temps de s’ennuyer. On est en plein dans un page turner au rythme endiablé mais qui parvient néanmoins à poser quelques bases d’un univers plus complexe qu’on l’imaginerait de prime abord. L’autrice installe petit à petit sa vision du mythe du vampire, utilise à bon escient certains codes et en revisite d’autres à sa façon.

Et si la partie « romance au lycée » n’est pas trop ma tasse de thé, d’autant que j’ai eu du mal à être touchée par l’histoire d’amour compliquée entre Faruk et Barbie, on se dirige tout de même peu à peu vers un final plutôt surprenant et un twist hommage aux parents toxiques. J’aurais comme petit regret à émettre le manque d’émotions ressenti à la lecture de livre : certaines scènes auraient en effet pu avoir un impact assez fort et générer une empathie plus profonde du lecteur envers les personnages, mais visiblement ce n’est pas l’orientation que l’autrice a souhaité donner au livre, et si je devais effectuer une comparaison, ce serait avec le cinéma de Tarantino en version teenagers pour les scènes bien carnage.

Ma conclusion :

  • La romance « vampire + adolescente » revisitée de façon assez inattendue
  • Un page turner qui se lit très bien, qu’on soit young adulte ou adulte d’ailleurs
  • Des petits défauts certes, mais mineurs car le livre fait bien son boulot : distraire et apporter un peu de sang neuf au genre, si j’ose dire

 

Rouge Toxic, Morgane Caussarieu, Éditions ActuSF, 348p., ISBN : 978-2-36629-862-8
Illustration de couverture par Alexandra V. Bach

9 commentaires sur “Rouge Toxic – Morgane Caussarieu

Ajouter un commentaire

  1. En fait les deux précédents one shot de Morgan Caussarieu se situent dans le même univers et ont des personnages en commun (JF, Gabriel, les vampires de la Nouvelle Orléans) du coup même si ce n’est pas profondément indispensable de les lire avant surtout que ce sont clairement des romans adultes assez violents et sombres, je trouve qu’ils apportent une plus value au diptyque Rouge (la red saga comme j’aime bien dire xD). Mais voilà ça dépend des sensibilités, moi je suis une ultra grande fan de l’autrice du coup j’ai tout lu d’elle même sa littérature blanche et mon roman favori reste je suis ton ombre 🙂 si tu ne connais pas je te le conseille d’ailleurs.
    Voilà j’espère que ça t’éclaire un peu 😊

    Aimé par 1 personne

  2. Ah super mon précédent commentaire n’a pas été envoyé 😦 Je disais : pour avoir lu les romans précédents ils appartiennent au même univers et certains personnages sont présents dans les deux. Je trouve qu’on comprend davantage de subtilités si on connait déjà leur passif, ça rend l’univers plus riche mais l’autrice elle même dit qu’on n’est pas obligé d’avoir lu les textes précédents (dans les veines et je suis ton ombre) pour s’y retrouver, elle l’a fait exprès je pense. Après je ne peux que t’en recommander chaudement la lecture, surtout je suis ton ombre 🙂 il fait partie de mon top 3 des meilleurs romans de tous les temps.

    Aimé par 1 personne

      1. J’espère que tu en trouveras j’ai appris aux Halliennales qu’il est en rupture de stock et qu’il en reste seulement chez quelques libraires ou en occasion (ou en numérique évidemment). Un must have 🙂

        Aimé par 1 personne

  3. Ce roman est plutôt acclamé et pourtant le résumer ne me tente pas plus que ça ! Pourtant ta chronique me laisse penser que c’est un roman auquel je pourrais tout à fait accrocher et même vraiment apprécier ! Du coup j’ai bien envie de lui donner sa chance grâce à ta chronique.

    Aimé par 1 personne

      1. C’est le résumer et le récit présenté, je ne sais pas… Il est super acclamé, j’adore ce genre de roman normalement et je sais pas, je ne suis pas plus tentée que ça… Je ne comprend pas haha x)

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :