Utopiales 2019 : ma sélection d’événements

Affiche-Utos-2019.jpg

Les Utopiales 2019

Cette année tout comme la précédente, j’aurai le plaisir d’assister aux Utopiales à Nantes, du jeudi 31.10 au dimanche 3.11 !

Kézako ? Un super festival de science-fiction pluridisciplinaire et qui mêle littérature, sciences, cinéma, bande dessinée, expositions, jeux de rôles, jeux vidéo et culture « otaku » avec le pôle asiatique. Avec au programme des conférences où sont invités auteurs, scientifiques, traducteurs, etc, des expositions, des ateliers permettant la vulgarisation scientifique, des séances de cinéma, des murder party, etc. Enfin bref, ça foisonne, c’est super chouette, on apprend plein de choses et chaque année il y a un thème phare autour duquel tourne un peu tout ça.

Et cette année, il s’agit de :

Coder / Décoder !
En perçant les codes cryptés dans toutes les pensées,
les actions, les réalisations et la chair même de l’humanité,
la science-fiction s’est attachée de tout temps à décoder notre réalité.

Donc ça va parler code informatique, mais aussi langage en tant que code, codes sociaux, information, création.

Je ne vous cache pas que j’espère en apprendre un peu plus sur le fonctionnement de l’informatique et les origines du code à proprement parler, tant il est mystérieux et étrange pour moi que 50x  0 + 10x 1 puissent faire naître un gif chat sur notre écran. Enfin, je comprends un peu les bases des bases du code, le fait qu’il s’agisse de langages permettant à l’ordinateur de retranscrire en 1 et en 0 des commandes, maiiiis comment l’ordinateur connaît ce code ? Et comment sait-il que 50x 0 + 10x 1 = gif chat ? Et comment mon écran sait-il que du blanc c’est blanc ? (vous aurez deviné à ces interrogations que mon niveau en sciences ne dépasse pas les débuts du collège)

Le superbe podcast de France Culture La Méthode Scientifique consacré le 16 octobre dernier aux ordinateurs quantiques m’ayant plongée dans un désarroi total et absolu (des qubit ou bit quantiques ? sérieusement ? mon cerveau a fondu), j’espère comprendre un peu mieux deux-trois trucs en prenant les choses à leurs bases.

 

Faire son propre programme

En bref, il y a beaaaucoup de conférences et d’activités programmées durant le festival, et pour vous en sortir, le site internet des Utopiales vous permet de faire votre propre programme en amont ! Mais diantre, comment procéder ? Il vous suffit de vous créer un compte (en haut à droite), d’aller sur le programme (« Édition 2019 » -> « La Grille du Programme »), d’ouvrir les pages des événements qui vous intéressent et de cliquer sur « Ajouter à ma Sélection ». Eeeet pour accéder à votre programme à vous, il faut cliquer en haut à droite sur le petit bonhomme qui vous emmène sur la page de votre tableau de bord, puis à gauche sur « Ma Sélection d’Événements ».

 

Ma sélection d’événements

Et donc je me suis fait une joie de passer une soirée à composer mon programme ! Oui, bon, ok, je sais par avance que je n’en respecterai – comme d’habitude – probablement pas la moitié, parce que boire du thé avec des gens sympas tout ça tout ça, maiiiiis c’est l’intention qui compte il paraît. Alors attaquons ce programme théorique idéal.

∞Jeudi de 14h30 à 15h30

La machine à différences avec en invités Jean-Jacques Dupas, Gilles Dowek, Sylvie Lainé et Estelle Blanquet à la modération.

« Du premier outil que furent nos dix doigts, en passant par les petits cailloux qui donnèrent leur nom au calcul, à la machine à différences de Charles Babbage, jamais terminée, mais qui usa des diagrammes des machines à tisser et des travaux d’Ada Lovelace… Retour sur l’aventure qui mit au monde les calculatrices, les ordinateurs, le voyage spatial, Internet… et le steampunk. »

Parce que les bases du code ! Je suis assez surprise et plutôt déçue que Catherine Dufour ne soit pas invitée et ne participe pas à cette table ronde, disons qu’elle a quand même une actualité littéraire trèèès raccord avec le thème.

∞Jeudi de 15h30 à 16h30

Visualiser le désastre avec en invités Brandon SandersonTristan Nitot, Nicolas PuzenatNicolas Viovy et Gwen de Bonneval à la modération.

« Au contraire de certains politiques et même grands médias, les auteurs se font parfois lanceurs d’alerte voire prospectivistes. Comment penser l’après ? La science-fiction peut-elle aider l’être humain à faire face et assumer la catastrophe à venir ? Comment utiliser la fiction pour changer les comportements ? »

Le sujet m’intéresse, et puis je n’ai encore jamais eu l’occasion d’entendre (ni de lire) Brandon Sanderson, donc je suis tout de même curieuse à son sujet.

∞Jeudi de 17 à 18h

Live long and prosper avec en invités Laurent GenefortAda Palmer, Delia Sherman et Antoine Mottier à la modération.

« Le code peut être un cadre positif qui permet d’user de stratégies destinées à faire baisser automatiquement l’agressivité, à favoriser les réunions. La politesse, par exemple, est parfois tout ce qui sépare deux êtres des coups. La galanterie sert-elle cet objectif ? Les cultures rêvées de la science-fiction ont-elles abordé ces questions de front ? »

Parce qu’Ada Palmer, qui fait l’événement avec son Trop Semblable à l’Éclair au Bélial’ que je suis entrain de lire.

∞Jeudi de 19 à 20h

La Volte : 15 ans d’engagement avec en invités, Mathias EchenayLi-Cam, Alain DamasioJacques Barbéri et Jérôme Vincent à la modération.

« Depuis 15 ans, les éditions La Volte se distinguent par leurs publications particulières, entre engagement politique ou sociétal fort et une exigence littéraire qui ne l’est pas moins. Doris Lessing, Li-Cam, Sabrina Calvo, Alain Damasio, Jacques Barbéri ou Philippe Curval sont parmi ceux qui ont donné à La Volte sa couleur singulière. Bon anniversaire ! »

Parce que c’est une chouette maison d’édition, avec des propositions intéressantes et de qualité.

∞Vendredi de 11 à 12h

Les biais mentaux avec en invités Ketty StewardThomas DurandMichael Roch et Jeanne L’Hévéder à la modération.

« On connait bien le biais de confirmation : tendance à ne tenir compte que des éléments qui confirment l’opinion de départ et à négliger ceux qui l’infirment. Mais les biais cognitifs, la façon que nous avons de nous tromper nous-mêmes, sont très variés et influent sur notre quotidien à tous les niveaux. Maîtriser nos biais pour mieux concevoir le réel ? »

Parce que ces histoires de biais cognitifs et de dissonances cognitives me fascinent (d’ailleurs il y avait récemment dans La Méthode Scientifique une chouette émission sur le sujet). Notre aptitude à nous mentir à nous-mêmes et à presque nous scinder en deux est quand même un peu ce qui nous mène à l’heure actuelle droit dans le mur. L’Homme, un être de raison ? À d’autres.

∞Vendredi de 14 à 15h

Quand la pensée transporte l’information avec en invités Nabil OualiYann Legendre, Jérémie Mattout et Antoine Mottier à la modération.

« Dans Les Enfermés, John Scalzi imagine toute une population de malades paralysés qui utilisent des avatars mécaniques pour vivre en société. Dans la réalité, nous pouvons commander des objets par la pensée : prothèses de doigts, de membres, par exemple. Comment le signal se transmet-il ? »

Parce que c’est juste complètement dingue, non ?

∞Vendredi de 15 à 16h

Engagez-nous, engagez-vous avec en invitées Li-Cam, Ketty Steward et Jérôme Vincent à la modération.

« En science-fiction, on recrute souvent des jeunes gens, profilés jusqu’à l’ADN, pour leur coller le sale boulot. Tout cela participe en général d’un gigantesque complot. Entre profilage et psychosociologie, comment recrute-t-on, conserve-t-on ou congédie-t-on les employés aujourd’hui ? Quelles sont les nouvelles techniques de management dans un monde du travail qui se complexifie ? »

Parce que Li-Cam et Ketty Steward, deux autrices avec une pensée critique originale, qui savent vous faire réfléchir. Et parce que le monde de l’entreprise est un peu ma Némésis.

∞Vendredi de 16 à 17h

France Culture : La Méthode Scientifique par Nicolas Martin

« Une heure de savoir autour des sciences, toutes les sciences, et sur les problématiques éthiques, politiques, économiques et sociales qui font l’actualité de la recherche.

— Retransmis en direct sur France Culture. »

La Méthode Scientifique en direct liiiiiveeeeeuh *_*

∞Vendredi de 17 à 18h

Le genre est-il un code ? Avec en invités Li-Cam, Baptiste BeaulieuSarah Newton et Nabil Ouali à la modération.

« Rose pour les filles, bleu pour les garçons sont des conventions qui datent de 1950. Les hommes européens n’ont renoncé au maquillage et aux talons hauts que depuis à peine plus d’un siècle et demi. Les codes genrés, vestimentaires ou comportementaux, sont aussi fluctuants que la mode. Que se passe-t-il si la science-fiction imagine un monde sans codes genrés ? »

Parce que ça fait toujours du bien de déconstruire ses stéréotypes en les contextualisant et en ouvrant vers d’autres réels possibles.

∞Vendredi de 18 à 19h

Traitement du signal et des données avec en invités Marion CunySylvie LainéMatthieu Montes et Bénédicte Leclercq à la modération.

« L’acquisition, le traitement et l’analyse des données sont devenus si cruciaux dans la recherche en général que le domaine s’est constitué en science à part entière. On retrouve ses applications dans des domaines aussi divers que l’astrophysique, le datamining ou la médecine. Le traitement du signal ne serait-il pas « la science derrière toutes les autres sciences » de l’avenir ? Avec quelles conséquences sociétales ? »

Parce que vu notre contexte actuel, ça ne semble pas si mal de comprendre un peu mieux ce sujet.

∞Vendredi de 19h30 à 20h30

Informatique ou liberté ? avec en invité Lunar.

« Le désir de liberté a-t-il survécu à la révolution numérique ? 1984 n’était pas censé être un manuel. Mais nos ordinateurs/télécrans sont maintenant partout, sans cesse allumés, la plupart hors contrôle. La science-fiction ne nous avait-elle pas préparés à refuser tout ceci ? Quelles résistances et quels futurs nous restent-ils à construire ? »

Parce que mieux comprendre le monde dans lequel on vit, essayer de prendre un peu de recul et voir s’il y a encore des idées neuves qui peuvent émerger, des choses qu’on n’aurait pas entendues autour du « technococon ».

∞Samedi de 12h à 13h30

Paprika
Satoshi Kon – 90′ – VOSTF – Japon

« Une jeune femme détective enquête sur des affaires criminelles. Pour résoudre celles-ci, elle pénètre les rêves de ses suspects.
Huit ans après le splendide Perfect Blue, Satoshi Kon nous offre un film d’animation aux portes de la quatrième dimension, où le spectateur peut projeter ses propres inquiétudes dues aux ultramodernes solitudes. L’un des « must » de la Japanimation. »

Parce qu’après un vendredi chargé, commencer le samedi tranquillement avec un film me semble être plutôt une bonne idée. Et parce que la fan de l’excellente série d’animation Paranoïa Agent qui sommeille en moi a envie de voir Paprika depuis une petite éternité !

∞Samedi de 19 à 20h

Mon corps, mon choix avec en invités Guillaume DurandLi-CamAda Palmer et Ophélie Bruneau à la modération.

« La science-fiction a traité de l’eugénisme, ou de la limitation des naissances, mais peu du choix individuel non reproductif. Malgré la surpopulation mondiale, la décision définitive ou non de ne pas avoir d’enfant reste contestée et n’est pas inscrite comme un droit inaliénable de l’être humain. Entre décroissance et société de contrôle, le conflit se renforcera-t-il ? »

Parce que Li-Cam, Ada Palmer et un sujet aux nombreux enjeux très actuels.

∞Samedi de 21h à 4h : Nuit Ludique

« Parties de jeux de société à la carte

Parties de jeu de rôle
Sur inscription à l’accueil pôle ludique

Tournoi X-Wing : ambiance détendue, de 21h à 1h — Sur inscription préalable en ligne

Jeux de rôle multitable Jeux : Star Wars, COPS et Horror Arkham.
Sur inscription à l’accueil pôle ludique

Murder « Robiotics : une success-story helvétique » par Le Lapin de Troie
De 21h à 1h
Grâce à ses minuscules robots, la start-up lausannoise est en passe de révolutionner la lutte contre le cancer. Le patron et génial inventeur meurt subitement. Qui l’a tué ? Comment et pourquoi ? Au milieu de tous les petits secrets inavouables que chacun préfère cacher, il faudra trouver la vérité.
Sur inscription préalable en ligne

Murder « Circus » par Projets R
De 21h à 1h
L’ensemble des équipes du cirque et de la foire aux monstres de Nantes ont la tristesse de vous annoncer le décès de son excellence, l’honorable Dr. Joseph Laveau. Une veillée funèbre aura lieu dans sa résidence, suivie le lendemain par ses obsèques.
Sur inscription préalable en ligne »

Parce que j’ai passé une super soirée l’an dernier, en compagnie de parfaits inconnus, sur un jeu de rôle en tant que totale novice. Étant plutôt timide, j’appréhendais pas mal mais me suis laissée convaincre de m’inscrire par les personnes vraiment très sympa qui étaient à l’accueil du Pôle Ludique. Il leur manquait un participant pour lancer une partie de La Brigade chimérique et je me suis dévouée. Le résultat : un excellent moment de convivialité !

∞Dimanche de 11h30 à 12h30

Un trop long silence avec en invités Yann CantinHatice Aksen et Jérôme Vincent à la modération.

« L’histoire de la Langue des Signes Française est celle d’un combat pour la reconnaissance d’une discrimination insupportable et une culture à part entière. Entre la simple reconnaissance du sourd comme être humain capable de faire jeu égal en société et une oralisation imposée, histoire et vision d’une population qui un jour a choisi son propre code… »

Parce qu’il est important de laisser les mots aux personnes qui subissent au quotidien des discriminations afin d’en prendre conscience, et d’essayer d’avancer vers une société plus inclusive (et puis se prendre dans la face ses -parfois- propres comportements un peu nazes, se remettre en question, ça ne fait pas de mal).

∞Dimanche de 13 à 14h

Les sciences humaines du futur avec en invités Olivier PaquetBrandon SandersonÉric Dubois et Michel Féret à la modération.

« Dans la série Fondation, la psychohistoire prévoyait les grands mouvements des populations de la galaxie et dans Eifelheim, des historiens du futur tentent de comprendre la disparition jadis d’un village. L’espace, le temps, l’humain et leurs interactions, tels sont les objets d’études des sciences humaines actuelles. Quel avenir pour les sciences humaines ? »

Parce que Fondation, l’espace, le temps, l’humain et leurs interactions voyons !

 

Au programme également

Me procurer la sublime affiche réalisée cette année par Mathieu Bablet. Quand je l’ai vue, mon cœur s’est envolé.

J’espère avoir le plaisir d’échanges intéressants durant ces Utopiales, de vivre de belles surprises et de belles découvertes ! Et je crois bien que ma PàL va continuer à croître tel le blob.

À très bientôt !

 

8 commentaires sur “Utopiales 2019 : ma sélection d’événements

Ajouter un commentaire

    1. J’étais entrain de te faire une longue réponse détaillée et j’ai fait une fausse manip’ donc perdu le message…………………………….. Et maintenant il faut que j’y aille. Du coup je te répondrai plus tard 😀 😀 😀

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :