La Main gauche de la nuit – Ursula K. Le Guin

Sur Gethen, la planète glacée que les premiers hommes ont baptisée Hiver, il n’y a ni hommes ni femmes, seulement des êtres humains. Des androgynes qui, dans certaines circonstances, adoptent les caractères de l’un ou l’autre sexe. Les sociétés nombreuses qui se partagent Gethen portent toutes la marque de cette indifférenciation sexuelle. L’Envoyé venu de... Lire la Suite →

Poumon Vert – Ian R. MacLeod

LORS DE SA DOUZIÈME ANNÉE standard, pendant la saison des Pluies Douces habarienne, Jalila quitte les hautes plaines de Tabuthal. Un voyage sans retour — le premier. Elle et ses trois mères s’installent à Al Janb, une ville côtière bien différente des terres hautes qui ont vu grandir la jeune fille. Jalila doute du bien-fondé... Lire la Suite →

Résolution – Li-Cam

Avant l'effondrement, il y avait la haine, l'égoïsme et la quête effrénée du profit. Les rivalités ont fait surgir des Intelligences Artificielles militaires capables d'attiser les discordes et de submerger le monde sous des avalanches de rumeurs et de fake news. C'est durant ce cataclysme que Wen rédige Le Monde selon Wen, un blog prophétique,... Lire la Suite →

Terra Ignota – Tome 1 : Trop Semblable à l’Éclair – Ada Palmer

Année 2454. Trois siècles après des événements meurtriers ayant remodelé la société, les concepts d’État-nation et de religion organisée ont disparu. Dix milliards d’êtres humains se répartissent ainsi par affinités, au sein de sept Ruches aux ambitions distinctes. Paix, loisirs, prospérité et abondance définissent ce XXVe siècle radieux aux atours d’utopie. Qui repose toutefois sur... Lire la Suite →

Plop – Rafael Pinedo

Plop ! C’est le bruit qu’il a fait en tombant dans la boue. Plop. C’est le nom dont on l’affublera désormais au sein de la tribu. Le Groupe qui l’accepte évolue dans un monde d’après: déchets, gravats, pluie incessante. Cette fin du monde a pour décor des immondices, pour habitants des humains en fuite permanente... Lire la Suite →

Les Furtifs – Alain Damasio

Ils sont là parmi nous, jamais où tu regardes, à circuler dans les angles morts de la vision humaine. On les appelle les furtifs. Des fantômes ? Plutôt l’exact inverse : des êtres de chair et de sons, à la vitalité hors norme, qui métabolisent dans leur trajet aussi bien pierre, déchet, animal ou plante pour alimenter... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑